Dates : 01/02/2014 au 31/12/2017
Financement : Direction du Développement et de la Coopération Suisse (DDC)
Budget global : 1 323 192 000 Francs CFA

La troisième phase du programme Action publique et Citoyenneté (APC 3) s’appuie sur l’hypothèse suivante : l’intégration des citoyens des États membres de l’UEMOA et de la CEDEAO, dans une communauté politique, économique, sociale et culturelle, passe entre autres par un accès fluide de ces citoyens aux services publics, à la fois dans leurs États d’origine et dans celui de leurs pays de résidence où qu’ils se trouvent. Cette hypothèse en phase avec les textes fondamentaux des organisations d’intégration régionales en l’occurrence l’UEMOA et la CEDEAO, demeure un vœu pieux dans de nombreux domaines sur le territoire communautaire spécifiquement dans les zones transfrontalières qui sont généralement défavorisées. Ce programme d’une durée de quatre ans (de janvier 2014 à décembre 2017) s’inscrit en droite ligne de l’orientation stratégique des phases précédentes d’APC. Il s’agit de partir de l’agenda et des politiques communautaires de l’UEMOA et/ou de la CEDEAO pour identifier des thématiques en lien avec les objets de travail du LC et qui soulèvent des enjeux de citoyennetés au niveau local ou national.
La spécificité de cette 3ème phase repose sur :

  •  d’une part, le glissement qu’opère le LC vers le local frontalier/transfrontalier dans son action d’accompagnement des OSC et des CTD, la dimension transfrontalière permettant d’accompagner des OSC et des CTD (communes, régions, départements, etc.,) dans plusieurs pays formant de grands bassins de vie (Parc W ; Liptako-Gourma, Sénégambie (bassin du fleuve Sénégal), Kénédougou) ;
  • -et, d’autre part, la prise en compte et la mise en lien des initiatives aussi bien communautaires, interétatiques, qu’inter-CTD (jumelage et autres accords formalisés de coopération) existant ainsi que des réseaux d’OSC qui, à travers plusieurs projets et programmes, impulsent des dynamiques transfrontalières dans ces espaces pertinents ;
  • la prise en compte de la question de l’équité de genre dans le traitement de l’accès aux services publics. Dans le contexte des zones transfrontalières concernées par le programme APC3 ainsi que des thématiques mises en avant, les femmes constituent le groupe social le plus concerné.

L’enjeu d’APC 3 est de renforcer l’adhésion et l’attachement des populations à la citoyenneté communautaire par l’amélioration de la qualité et de l’accès aux services publics aux frontières et au-delà. L’objectif général visé est de promouvoir l’accès transfrontalier aux services publics locaux comme facteur d’intégration sous-régionale.

 

LC TV

Partenaires

suisse
ue
UNICEF
Banque Mondiale
un habitat
solidar
Burkina
bénin
Niger
social
FERCAB
MSD
lasdel
ucl